Critique

 


Je partage avec vous mon avis sur le roman « Seirens » écrit par Mélissa Scanu et publié par les Editions Plume Blanche. Un roman qui donne une seconde vie aux sirènes, et de la plus belle manière qui soit. Un livre qui fut pour moi un coup de cœur, à la limite même du coup de foudre ! 
Je remercie Marion, l’éditrice, de m’avoir permis de découvrir cette pépite en SP !  
 
Avant même de commencer l’histoire, le livre en lui-même est un véritable bijou. Des illustrations ont été glissées dans le roman, rendant la mise en page aérée et donnant vie à l’univers. 
 
Au départ, je dois avouer que je n’étais pas convaincue. Je n’arrivais pas à accrocher à l’histoire. Je trouvais les rebondissements vraiment trop prévisibles et les explications sur l’univers, bien que nécessaires et incontournables, retardaient vraiment l’action. Pourtant, très vite, mes appréhensions se sont envolées et c’est avec un rythme de lecture endiablé que j’ai dévoré les aventures des Seirens en à peine trois heures. Mélissa Scanu a créé un univers brutalisé par une guerre. Une guerre qui oppose deux peuples en raison de leurs différences, une race prétendant être supérieure à l’autre. Une thématique très réaliste et bouleversante que l’auteure a traité avec un talent indéniable ! De plus, Mélissa Scanu a su instaurer une intrigue haletante et les complots, qui viennent mettre tout le fonctionnement de la société Seirens en question, chamboulent non seulement les personnages, mais aussi le lecteur. Des liens imprévus se tissent entre les personnages et le passé, qui refait surface, bouleverse les croyances. 
 
Fey est une héroïne absolument fascinante que j’ai adorée ! Curieuse et survoltée, elle n’hésite pas à dépasser les limites pour étancher sa soif de connaissances, quitte à se mettre dans des situations dangereuses pour des raisons qui lui tiennent à cœur. Méfiante, mais également sensible, elle se lie d’amitié avec d’autres personnages aux psychologies variées, dont Arthur, qui s’avère être un pilier important pour elle, et le téméraire Garten qui passera outre leurs différences pour lui témoigner le respect et l’attention qu’elle mérite. Un jeune homme aux répliques à la fois drôles et touchante qui apporte du piment au récit ! Si au départ Fey fait preuve de jalousie envers Katell et Tyfenn, le destin finira par leur jouer des tours insoupçonnés… 
 
Une fin à la fois violente et douce qui laisse le lecteur libre d’imaginer une suite… et de nager encore un peu aux côtés des héros. 
 
Mélissa Scanu a non seulement inventé du vocabulaire propre à son univers, mais elle a été encore plus loin en revisitant des expressions pour les adapter à son monde marin et aux caractères de ses personnages. L’immersion était donc totale et ce fut un réel plaisir de pouvoir redécouvrir les sirènes sous un nouveau jour, de la manière la plus originale qui soit. Ce roman est pour moi une véritable réussite, prévoyant même un lexique à la fin du livre pour éclairer certains points de vocabulaire si besoin. 
 
En résumé, ce roman fut pour moi une merveilleuse découverte et mes appréhensions du début se sont vite envolées pour me laisser pleinement profiter de la richesse de cet univers ! 
 
Pour les personnes qui voudraient aussi se lancer dans la lecture de « Seirens », j’ai une bonne nouvelle pour vous ! Dans le cadre d’un partenariat avec les Editions Plume Blanche, utilisez le code LUCIENAGEDANSLOCEAN et recevez une remise de 5% jusque fin décembre 2019. 
A vous de faire le grand plongeon…